Menu

samedi 4 janvier 2014

Trafic de Cigarettes : Mugabe soupçonné de couvrir le trafic de Savanna Tobacco vers l’Afrique du Sud



Le New Zimbabwe révèle que la société zimbabwéenne Savanna Tobacco serait au cœur d’un trafic de cigarettes de contrebande à destination de l’Afrique du sud et d’autres pays de la sous-région qui générerait environ 48 millions de dollars.

D’après une étude commanditée par l’institut sud-africain du Tabac, la société, qui appartient à Adam Molai, un proche du président zimbabwéen Robert Mugabe, détiendrait 10% du marché de la contrebande de cigarettes en Afrique du Sud. Ainsi, pour le compte de l’année dernière, Savanna Tobacco aurait exporté illégalement vers la nation arc-en-ciel, environ 700 millions de cigarettes.
Outre les quantités exportées vers l’Afrique du Sud, la proximité entre Adam Molai et le président Mugabe, dont il a épousé l’une des nièces, à fait naître la thèse d’un trafic admis, sinon parrainé par un Etat zimbabwéen désireux de maintenir à tout prix son économie à flot. La thèse renforcée par le soutien officiel apporté, il y a un an, par le président Mugabe à la société Savanna face à son concurrent British American Tobacco (BAT) que le président avait alors accusé d'espionner Savanna Tobacco et de détourner ses camions. « Si c'est ce que vous faites pour vaincre la concurrence, et vous le faites de la mauvaise façon, vous allez devoir en répondre », avait alors lancé le résident du palais national.
Si le South African Revenue Service (SARS), en charge de l’enquête a refusé de se prononcer sur le dossier, en raison des exigences de confidentialité de la loi sur l'administration fiscale, New Zimbabwe nous apprend que des sources proches de l’enquête estiment que Savanna Tobacco aura joué un rôle central dans le trafic sur une période estimé au minimum à quatre années.

1 commentaire:

  1. I got my first electronic cigarette kit on VaporFi, and I must admit they have the best kits.

    RépondreSupprimer