Menu

mercredi 25 février 2015

Cameroun: Maires et Conseillers municipaux s'engagent dans le contrôle du tabac



Vingt (20) maires et conseillers municipaux de la région du Centre ont participé à un atelier d’information et d’échanges d’expériences sur le contrôle du tabac au niveau local mardi 24 février à Yaoundé.
Lors de cette session de travail, les maires et les conseillers municipaux ont été sensibilisés sur les risques liés à la consommation du tabac et au tabagisme passif. « Lorsqu’une personne fume dans un rayon de 8 mètres autour de lui, c’est tout le monde qui fume.», a précisé Dr Flore Ndembiyembe, présidente de la coalition camerounaise contre le tabac (C3T).
D’après les résultats d’une récente enquête de l’OMS, 10% de Camerounais fument et le taux de fumeurs passifs est de 19 %. Chez les jeunes, 15 % d’élèves ayant environ 15 ans ont déjà fumé une cigarette.
Après cet atelier, certains maires ont pensé organiser des causeries éducatives à travers les comités d’animation et de développement dans les 29 quartiers de Yaoundé  pour informer les populations.
A en croire le Dr Flore Ndembiyembe, le rôle des élus locaux est important dans le relais de des informations auprès des populations. Car ils sont au contact des populations. En dépit de l’inexistence d’une loi nationale anti-tabac, les  maires et les conseillers municipaux  peuvent prendre des décisions au niveau local pour protéger les populations et surtout les fumeurs passifs.
De l’avis du Dr Flore Ndembiyembe les jeunes ne doivent pas être exposés au tabagisme passif car ils ont encore des poumons fragiles. Elle souhaite que ces élus locaux suivent l’exemple des pays comme le Sénégal ou le Burkina-Faso où des réglementations locales ont permis de diminuer la consommation du tabac.

1 commentaire:

  1. After doing some research online, I got my first electronic cigarette kit on VaporFi.

    RépondreSupprimer