Menu

jeudi 11 juin 2015

Bessawa Mpondo Léopoldine : Une poète anti-tabac


Ce jeudi 28 mai 2015 dans la salle de banquet de l’immeuble de la solidarité à Yaoundé, Léopoldine Bessawa Mpondo est auréolée comme jeune ambassadrice de la lutte antitabac.
Léopoldine Bessawa Mpondo, premier prix du concours
 baptisé « Je ne suis pas la marionnette d’une cigarette »
Élève en classe de 4ème au collège Vogt à Yaoundé, elle  a  remporté le premier prix du concours baptisé « Je ne suis pas la marionnette d’une cigarette ». Une compétition interscolaire initiée cette année par la Coalition camerounaise contre le tabac (C3T) dans le cadre de la prévention contre le tabagisme en milieu jeune. Dans un poème à rimes qui a ému le jury, Léopoldine Bessawa rappelle les méfaits de la consommation de la cigarette sur la vie du fumeur. Le travail de la jeune lauréate a séduit le jury au milieu d’une quarantaine d’œuvres de candidats du collège François Xavier Vogt et Jean Tabi basés à Yaoundé.
Ces deux établissements scolaires ont par ailleurs été les seuls des 5 établissements sollicités, à répondre favorablement à l’appel à participation lancé par la C3T, a-t-on appris du Comité d'organisation de cette compétition. Le 2è prix du concours revient à Sonia Sissako, élève en classe de 2nde au collège Jean Tabi; le 3è prix  est raflé par Sokoudjou Ngutchou Linda, élève en classe de 2nde au collège Jean Tabi et le Prix spécial du jury est décerné à Andréa Morris Bassong Elouga, élève en classe 6ème au collège Vogt. Les critères d’appréciation étaient basé sur le  respect du thème (je ne suis pas la marionnette d’une cigarette), l’originalité du message du candidat,  la présentation générale de l’œuvre (dans le fond et la forme) et la portée du message dans le sens qu’il peut toucher une grande cible, apprend-on des membres du jury.
Après une photo des lauréats, Léopoldine Bessawa Mpondo relira son poème devant un public attentif, constitué de professionnels de la santé, du représentant du ministère de la Santé publique, de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et d’autres acteurs de la lutte contre le tabac.
L’année s’achève donc en beauté pour Léopoldine Bessawa Mpondo, 14 ans. Avant le départ en vacances, son bulletin signalait qu’elle est admise en classe de 3ème, option Allemand. Le Brevet d’études du premier cycle l’attend donc à la fin d’année prochaine. Tout en travaillant pour décrocher le Bepc, la jeune fille dit ne pas renoncer à la poésie. Elle a attrapé le virus de ce genre littéraire depuis ses classes à l’école privée La patience à Yaoundé. Et depuis le temps, elle garde sa collection de poésie avec précaution. Un jour peut-être, il en sortira un recueil de poèmes.

1 commentaire: