Menu

jeudi 18 juin 2015

Tabac et cancer du sein


Les chercheurs de l’Inserm qui ont mené ces travaux constatent notamment que le tabagisme passif est aussi délétère que le fait de fumer. Il apparaît en outre que le tabac est plus nocif quand sa consommation débute avant une première grossesse.
La cohorte EPIC est composée de près de 500 000 personnes en bonne santé au moment de leur inclusion, qui sont suivies depuis 1992 dans dix pays européens. Elle inclut en particulier les femmes de la cohorte française E3N. Grâce aux informations recueillies lors de l’inclusion des participants, les chercheurs ont pu réévaluer les liens entre l’exposition au tabac, active et passive, et le risque de développer un cancer du sein. Parmi les 322 000 femmes éligibles à cette étude, les chercheurs ont enregistré la survenue de plus de 9 800 cancers du sein. Pour chacune de ces femmes, ils disposaient d’informations concernant l’usage du tabac passé ou présent, l’âge d’initiation au tabac, la durée du tabagisme et les quantités consommées, l’exposition passive familiale ou professionnelle au moment de l’inclusion...
Un sur-risque modéré
Le recoupement statistique de toutes ces données a permis aux auteurs de clarifier de nombreux points. Les résultats confirment sans ambiguïté que la consommation active de tabac augmente le risque de cancer du sein. "Ce sur-risque est modéré puisqu’il n’est que de 16 %. Mais compte tenu du nombre de cancers du sein déclarés chaque année, ce chiffre n’est pas négligeable", clarifie Laure Dossus*, coauteur des travaux. Les auteurs ont également constaté que l’exposition passive au tabac augmente quasiment autant ce risque (10 %). "Nous ne disposions pas de données précises sur la durée d’exposition passive ou la dose inhalée, mais les données montrent que les femmes exposées au moment de l’inclusion ont développé davantage de cancers, précise la chercheuse. Jusque-là, les données de la littérature étaient ambiguës sur cette association qui paraît ici très claire".
Une autre conclusion de cette nouvelle étude confirme des données déjà suggérées : commencer à fumer jeune, avant une première grossesse, augmente davantage le risque de cancer du sein plus tard dans la vie. Une initiation tabagique entre 16 et 26 ans accroit le risque de presque un quart (22 %), alors que le sur-risque est nul quand la femme commence à fumer après 26 ans. "Cela ne signifie pas qu’il faut commencer à fumer après cet âge car le tabac est très nocif pour d’autres organes, comme le poumon, mais il se pourrait que les différenciations des cellules mammaires qui ont lieu au cours d’une première grossesse réduisent l’impact de la fumée de tabac sur le sein", suppose la chercheuse. Voilà quoi qu’il en soit des arguments supplémentaires pour renforcer la prévention anti-tabagique chez les jeunes femmes.

1 commentaire:

  1. La plupart des cancers de la prostate sont des adénocarcinomes, cancers qui se développent dans les cellules glandulaires du tissu épithélial de la prostate. Les cancers de la prostate progressent généralement lentement et ne produisent aucun symptôme au stade initial. Finalement, la tumeur peut s'agrandir, tout comme la mienne, la prostate, en appuyant sur l'urètre et en provoquant des mictions douloureuses ou fréquentes ainsi que du sang dans les urines. J'étais tellement mal à l'aise avec cette maladie du cancer de la prostate, alors j'ai décidé de faire une recherche en ligne sur la façon de guérir le cancer parce que j'avais beaucoup lu sur la phytothérapie, j'ai trouvé beaucoup de témoignages sur la façon dont le Dr Itua guérissait le VIH / herpès alors que le cancer était énuméré ci-dessous le commentaire. Avec courage, j’ai contacté le Dr Itua et il m’a envoyé son médicament à base de plantes par le biais du service de courrier puis on m’a demandé de venir le chercher à mon bureau de poste, ce que j’ai fait rapidement. J'ai contacté le Dr Itua pour lui dire que j'avais reçu mon médicament à base de plantes. Il m'a donc expliqué comment le boire pendant trois semaines. C'est ainsi que le Dr Itua Herbal Medicine a guéri mon cancer de la prostate. Le traitement prend trois semaines et j'ai complètement guéri. Le Dr Itua est un dieu envoyé et je le remercie tous les jours de ma vie. Contactez-le maintenant sur: Courriel: drituaherbalcenter@gmail.com/ Whatsapp: +234814927796767.
    Il a énuméré à cela qu'il peut aussi soigner les maladies suivantes ci-dessous…. Amides cérébraux. Cancer du poumon, cancer du cerveau, cancer de l'œsophage, cancer de la vésicule biliaire, maladie trophoblastique de la gestation, cancer de la tête et du cou, lymphome de Hodgkin Cancer de l'ovaire, Cancer des sinus, Sarcome des tissus mous, Cancer de la colonne vertébrale, Cancer de l'estomac, Cancer du testicule, Cancer de la gorge, Cancer de la thyroïde, Cancer de l'utérus, Cancer du vagin, Cancer de la vulve. Maladie d'Alzheimer, autisme, rougeole, tétanos, coqueluche, tuberculose, poliomyélite et diphtérie Carcinome corticosurrénalien. Alma, Cancer de l'utérus, Cancer du sein, Maladies allergiques. Cancer du rein, Sortilège, Glaucome, Cataracte, Dégénérescence maculaire, Maladie cardiovasculaire, Maladie du poumon.Supate élargie, Ostéoporose.Elmite généralisée, Maladie d'Alzheimer, Tumeur au cerveau, Lupus, Cancer de l'endomètre, Cancer de l'endomètre, maladies cérébro-vasculaires
    Dementia.Colo cancer du rectum, sort de la loterie, cancer de la vessie, cancer de la peau, cancer de l'ovaire, cancer du pancréas, VIH / sida, tumeur cérébrale, herpès, lymphome non hodgkinien, maladie inflammatoire de l'intestin, maladie de l'intestin, diabète, hépatite

    RépondreSupprimer