Menu

vendredi 5 décembre 2014

Cameroun / lutte contre la toxicomanie : quand l’Etat grise ses stratégies de prévention

Les consommations d'alcool et de tabac sont souvent associées. La consommation d'alcool serait d'ailleurs une porte d'entrée vers le tabagisme chez les jeunes. Dans la prévention de ses fléaux l’Etat camerounais se fait blaser par les multinationales.
De nombreuses études ont rapporté  des épisodes de consommation d'alcool comme prédicateurs du tabagisme. Une étude datant de 2006 a montré un lien entre la consommation d'alcool et l’initiation au tabac chez des étudiants de premier cycle aux USA. La fréquence de la consommation d'alcool au cours des 12 derniers mois était liée au risque de devenir fumeur, surtout chez ceux qui buvaient plus de 3 verres à chaque sortie. Les étudiants qui avaient consommé le plus d'alcool (plus de 40 occasions au cours de 12 derniers mois) avaient 16 fois plus de risques de devenir fumeurs que les abstinents.
Comment expliquer ce lien alcool/initiation au tabac? Boire beaucoup limiterait la capacité d'attention, ce qui induirait qu'un individu ayant consommé beaucoup d'alcool aurait plus de chance de se laisser tenter par une cigarette que de la refuser. Autre théorie: avec le temps, l'alcool agit comme stimuli qui entraîne un besoin de fumer.
A l’observation, l’on se rend compte que les résultats de cette étude concordent avec les réalités de la jeunesse camerounaise, qui lors des soirées arrosées se livrent à la consommation de plusieurs drogues. Pour trouver un pseudo dénouement à ce problème, une campagne de communication a été lancée par une société brassicole présente au Cameroun dans le but de d’interdire la consommation de l’alcool auprès des moins de 18 ans. Cette campagne qui a reçu un écho favorable du gouvernement semble au premier abord être une noble quête. Une noble quête d’autant plus qu’elle permet une bonne promotion de la consommation de l’alcool, ceci à travers une  surexposition des potentiels consommateurs aux images subliminales de la marque en promotion. Il convient toutefois de noter que la communication subliminale est fortement utilisée par l’Industrie du tabac.

Quant on sait que l’alcool conduit à la consommation du tabac et des autres drogues, il est important pour l’Etat du Cameroun de prendre des mesures conséquentes pour assurer le bien-être de la population, ceci dans l’optique de la construction d’une nation prospère. 

1 commentaire: