Menu

jeudi 4 décembre 2014

Cameroun: l'industrie du tabac intensifie ses campagnes de communication

Suite à des actions menées dans le cadre du contrôle du tabac dans la ville de Yaoundé et ses environs, la Coalition Camerounaise contre le tabac porte à la connaissance de la Société civile camerounaise en générale et aux acteurs du mouvement anti-tabac en particulier, que les compagnies de tabac présentes au Cameroun, y mènent depuis quelques semaines des campagnes de communication intensive en direction des populations de ces localités. Des communications qui constituent une violation de la loi n° 2006/018 du 29 décembre 2006 régissant la publicité au Cameroun.
Selon le constat fait sur le terrain, ces campagnes de promotion des produits de tabac, se  font par voies d’affichage et de tombola. Ces tombolas permettent une distribution gratuite des paquets de cigarettes et des gadgets de communication. Par ailleurs, cette nouvelle campagne de communication de l’IDT tient compte des spécificités linguistiques du Cameroun. En effet, les populations camerounaises étant bilingue, la communication est faite dans les deux langues officielles (anglais et française).
Il convient de noter que cette campagne de communication intensive intervient au moment où, des saisies de contrefaçons, de stupéfiants et de tabac… ont été faites il y a quelques semaines dans les environs de la ville de Tibati dans la région de l’Adamaoua.
La C3T invite tous les acteurs de la promotion de la santé et du mouvement anti tabac  à plus de vigilance en matière de contrôle du tabac dans leurs localités respectives. Elle souhaite par la même occasion que des faits similaires soient remontés à son niveau. Ceci dans l’optique d’une meilleure coordination des activités de lutte contre les actions de l’industrie du tabac.


Une affiche de la nouvelle campagne de communication  de la marque D and J


1 commentaire: