Menu

lundi 1 juin 2015

Journée mondiale sans tabac: un contrôle du tabac sans loi, c'est aussi illicite pour la santé des populations



"Eliminer le commerce illicite des produits du tabac", c'est sur ce thème que s'est célébrée la 28ème édition de la Journée mondiale sans tabac. A cet effet, la Coalition camerounaise contre le tabac à organisé le 28 mai 2015 à Yaoundé, une journée consacrée à la lutte contre le tabac. Lors de cette célébration, les échanges ont porté sur les conséquences du commerce illicite sur les plans sanitaires économiques et sociaux. Ceci, en vue d'un plaidoyer en vue d'un meilleur contrôle du tabac.
Vue d'ensemble du panel de la table ronde

Au Cameroun des mesures gouvernementales existent pour pallier le problème comme l'a rappelé le représentant du ministre de la Santé public. Mais pour la C3T, ces dispositions demeurent insuffisantes. En effet, la répression, mais également et surtout l'adoption d'une loi anti-tabac, car elle contribuerait à lutter plus efficacement contre ce fléau, c'est en tout cas l'avis de tous les panélistes de la table ronde organisé par la C3T sur l'impact du commerce illicite du tabac au Cameroun.  Cette table ronde a été animée par Aimé Robert Bihina. Son  panel  était composé de M. Pascal Awono( représentant du ministre de la Santé public),Mme Koa Alima Beyala Jacqueline (Inspecteur général au ministère du Commerce), Dr Léonard Mbam Mbam ( représentant du représentant du bureau local de l'OMS), Hon. Vincent de Paul Emah Etoundi ( Vice-prrésident du Réseau des parlementaires camerounais pour la lutte contre le tabac ( Oxygène), Dr Kamga Olen (médecin  psychiatre) et du Dr Flore Ndembiyembe (Présidente de la C3T). 
Dr Léonard Mbam Mbam de l'OMS a attiré l'attention de l'assistance sur le chapelet de maladies chroniques provoquées par le "tueur silencieux" qu'est le tabagisme. Pour le Dr Kamga Olen, psychiatre et participant à cette table-ronde " En dépit des maladies qu'il encourt, le fumeur est déjà malade du fait de sa dépendance à la cigarette." le psychiatre fait savoir qu'en fumant cigarette après cigarette, le sujet tabagique recherche en réalité le plaisir qu'il a trouvé en fumant pour la première fois. A son avis, le mieux serait de s'interdire ou d'empêcher la consommation de la première cigarette. Il suggère de ce fait que la sensibilisation soit accentuée auprès des non-fumeurs et des jeunes.
Concours
Consciente de ce fait, la C3T a, pour impliquer les jeunes à la question du tabagisme, organisée le concours du meilleur message de prévention contre le tabagisme. Dénommée, "je ne suis pas la marionnette d'une cigarette", ce concours à permis aux jeunes d'exprimer par voie de dessin ou de poème  leurs arguments pour ne pas être un jour la marionnette d'une cigarette. Le premier prix de cette compétition a été enlevé par Léopoldine Bessawa Mpondo, élève en classe de 4ème au Collège François-Xavier Vogt.

Les lauréats du concours et les officiels de la cérémonie solennelle de la JMST

1 commentaire: