Menu

lundi 4 août 2014

Tabagisme et allaitement

On sait que le tabagisme maternel est dangereux pendant la grossesse mais qu'en est-il de l'allaitement chez les fumeuses? Les femmes qui fument peuvent-elles allaiter? Y-a-t-il des risques pour le bébé? Le point sur les connaissances actuelles.
Les effets du tabagisme sur l'allaitement
Une méta-analyse a montré que les femmes fumeuses allaitent moins que les non-fumeuses et qu'elles allaitent moins longtemps lorsqu'elles nourrissent leurs enfants. La probabilité d'arrêt de l'allaitement avant 3 mois est environ 2 fois plus élevée chez les femmes fumeuses versus les femmes non-fumeuses.  Plusieurs explications peuvent expliquer ce sevrage précoce: tout d'abord, le tabagisme diminue la production de lait et modifie la composition de celui-ci. La nicotine semble en effet diminuer la sécrétion de prolactine, et donc induire une sécrétion lactée moins abondante, avec un taux de lipides plus bas. Ensuite, les fumeuses sont plus susceptibles de croire que leur production de lait est insuffisante et sont ainsi moins motivées à allaiter.
Enfin, les nourrissons allaités par une mère qui fume une quantité supérieure ou égale à 5 cigarettes par jour sont plus enclins aux coliques et aux pleurs, ce qui entraîne un sevrage précoce.  En effet, la nicotine passe rapidement dans le lait, où elle atteint un taux qui est fonction de divers facteurs (nombre de cigarettes fumées, façon dont la fumée est inhalée, laps de temps entre deux cigarettes, tabagisme passif…). La nicotine peut entraîner chez le bébé de l’irritabilité, des nausées et des vomissements, des anomalies de la pression sanguine et du rythme cardiaque, des douleurs abdominales… Ajoutons à tout cela que la nicotine donne au lait un goût prononcé, qui peut déplaire au bébé, moins enclin à téter.

1 commentaire:

  1. After doing some research online, I've ordered my first electronic cigarette kit at Vaporfi.

    RépondreSupprimer