Menu

lundi 30 mars 2015

Conférence mondiale sur le tabac ou la santé: les experts réclament le renforcement des mesures anti tabac


Les participants à la conférence mondiale sur "le tabac ou la santé" ont conclu cinq jours de discussions  21 mars 2015 à Abou Dhabi. Ils ont réclamé plus de mesures pour lutter contre la consommation de tabac, une des causes majeures de la mortalité dans le monde.

Le tabagisme tue en effet une personne toutes les six secondes, soit près de six millions de morts à
travers la planète chaque année, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Un milliard de morts au XXIe siècle ?
Au total, un milliard de personnes pourraient mourir à cause du tabac au cours du XXIe siècle, selon l'OMS, dont la convention-cadre pour la lutte contre le tabac doit être mieux appliquée, ont recommandé les participants à la 16e conférence sur le tabac dans leur déclaration finale.
Cette convention qui donne des directives proposant notamment l'interdiction de la publicité pour les fabricants de cigarettes ou encore l'interdiction de fumer dans les lieux publics, a été signée par cent quatre-vingts Etats et devrait l'être par tous les pays d'ici à 2018, ont réclamé les participants de la conférence.
Réduire la consommation de 25 % d'ici à 2025
La consommation de tabac sous toutes ses formes est dangereuse et « pèse particulièrement sur les pays à faibles et moyens revenus », ont-ils souligné, rappelant que le tabac est un facteur de risque majeur pour les maladies non transmissibles telles que le cancer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète et les maladies respiratoires chroniques).
Près de la moitié des fumeurs actuels succomberont à une maladie liée au tabac, selon les organisateurs de la conférence. Malgré une baisse du nombre de fumeurs dans plusieurs pays, beaucoup reste à faire pour répondre à l'objectif de réduction de 30 % de la consommation de tabac d'ici à 2025, selon eux.
Quant à la prévention, l'initiative de l'Etat de Tasmanie en Australie a été vivement saluée. Le Parlement local examine actuellement un texte interdisant la vente de tabac à toutes les personnes nées au XXIe siècle, afin d'en faire une « génération sans tabac ».

1 commentaire: